COMMUNIQUÉ DE PRESSE | 2021

La 7ème édition de Czech-In se déroulera le 22, 23 et le 24 octobre 2021, organisée dans les dates qui anticipent la fête nationale de la Tchécoslovaquie (le 28 octobre). Les projections seront organisées dans diverses lieux de la capitale : l’Auditorium de l’hôtel de ville de Paris, les cinémas Les 3 Luxembourg et le Reflet Medicis, puis deux projections satellites seront présentées en novembre dans les locaux des universités de Paris Sorbonne et Institut National des langues orientales.

Après une année de césure imposée, le festival souhaite montrer la vivacité et diversité de la culture tchèque, en mettant à l’honneur les films qui ont des liens particuliers avec la culture française.

L’événement s’ouvrira avec le film documentaire de Roman Vavra Alfons Mucha – L’affichiste de l’art nouveau (2020), en présence de petit fils de peintre – John Mucha et de l’équipe du film. De renommée internationale, cet artiste tchèque exceptionnel a fait sa carrière au tournant de 19e et 20e siècles à Paris, et il y a créé un nouveau style qui portait son nom : Mucha.

Les petits et les grands pourront apprécier un autre savoir-faire artistique dans lequel les Tchèques excellent : le cinéma d’animation. Même les souris vont au paradis (2021), film co-produit par la République tchèque, la France, la Pologne et la Slovaquie, sera présenté en avant-première parisienne, en présence de son producteur français Alexandre Charlet (Films du Cygne).

Le festival abordera cependant des sujets plus sérieux : l’expulsion des minorités allemandes après la fin de la seconde guerre mondiale est le sujet du film Le Pays dans l’ombre (2020) de Bohdan Sláma. Le débat sera animé par Roman Krakovský, l’historien spécialiste d’Europe Centrale et Orientale.

La clôture du programme se tiendra à l’occasion de la projection d’Un jour un chat de Vojtech Jasný (1963), restauré à l’occasion de Cannes classics cette année. Le film sera accompagné par une présentation d’Anne-Laure Brénéol-Ithurralde (Malavida distribution).

Le département tchèque de Sorbonne Université accueillera une projection de Confession d’un disparu (2015) de Petr Vaclav. Une autre projection aura lieu à l’INALCO : De ta vie (2012) de Krystof Maratka. Les deux films seront présentés par leur réalisateur.

Comme c’est la tradition depuis la création de festival en 2009, celui-ci est sous le haut patronage de l’ambassadeur de la république tchèque à Paris, S.E. Michael Fleischmann, et sa marraine d’honneur est Mme Katerina Lojdová, actrice tchèque et épouse de l’ambassadeur. Le festival compte parmi ses nombreux prestigieux partenaires également le Conseil Parisien des Européennes auprès de la Ville de Paris.