Moments | Chvilky 🗓 🗺


Genre : Drame
Réalisateur : Beata Parkanová
Production : République tchèque / Slovaquie
Année : 2018
Durée : 93´
Classification : à partir de 12 ans

Synopsis: Anežka est une jeune femme qui souhaite que ses relations avec sa famille et ses partenaires soient bienveillants et paisibles, même au prix qu’elle se plie aux désirs des autres afin d’éviter tout malentendu ou conflit. Mais elle ne réalise pas que ce calme imaginaire n’est que le calme avant tempête, qui doit arriver tôt ou tard. Chvilky/Moments décrit des situations élémentaires ainsi que les relations et les émotions que chaque personne rencontre, parlant d’amour, de douleur, de dévotion, mais aussi d’espoir afin que l’homme puisse transformer ses blessures en force.

Projection : samedi le 16 novembre 2019 à 19h15
Cinéma Christine 21, 4 Rue Christine, 75006 Paris

Bande annonce

Mečiar | The lust of power 🗓 🗺


Genre : Documentaire
Réalisateur : Tereza Nvotová
Production : Slovaquie / République tchèque
Année : 2017
Durée : 89´
Classification : à partir de 12 ans

Synopsis : Réalisé par la jeune et prometteuse réalisatrice Tereza Nvotová, ce documentaire suit l’ancien homme politique slovaque Vladimir Meciar et rend compte de son impact sur la société slovaque et de fait sur la vie personnelle de la réalisatrice. Elle avait un an à l’époque de la Révolution de velours. Après la chute du régime communiste, Vladimír Mečiar, un avocat jusqu’à cette date totalement inconnu, habitant une petite ville, s’est présenté au concours pour le ministre de l’Intérieur. Après la victoire, il accède au sommet de la politique d’où il dirige le pays sans scrupule et à l’aide de pratiques difficilement compatibles avec un système démocratique. Sur le fond de la division de la Tchécoslovaquie, Tereza avec ses copains d’enfance, jouent à la politique avec Meciar dans le rôle principal. Mečiar ne traite pas que d’une étape de l’histoire slovaque, il décrit un sujet universel et d’actualité : l’archétype de l’homme politique tel qu’il apparaît dans le monde entier.

Projection : vendredi le 15 novembre 2019 à 19h15
Cinéma Christine 21, 4 Rue Christine, 75006 Paris

Bande annonce

Le temps des larbins | Čas sluhů 🗓 🗺


Genre : Drame, Psychologique
Réalisateur : Irena Pavlásková
Production : Tchécoslovaquie
Année : 1989
Durée : 111´

Synopsis: Sa passion était de manipuler les humains.
Dana, étudiante en médecine, est malgré sa jolie apparence, une timide complexée. Lorsqu’elle est rejetée par Marek, un étudiant en économie qu’elle adule, elle décide de lui prouver ce qu’elle vaut. Elle commence par convaincre son camarade de classe Milan de l’épouser et pique ainsi le copain à sa meilleure amie Lenka. Avec le temps, Dana trouve du plaisir dans les intrigues, calomnies et manipulations. Elle sait exploiter chaque faiblesse et lâcheté humaines tout autant que la décence et les scrupules. Elle devient une femme au foyer raffinée, fière de son rang dans la société et de la carrière de son mari dans une entreprise de commerce extérieur. Ce film a reçu la Mention spéciale au festival de Cannes dans la catégorie un certain regard en 1990.

Projection : jeudi le 14 novembre 2019 à 19h00
Cinéma Christine 21, 4 Rue Christine, 75006 Paris

Croche-pied d’or | Zlatý podraz 🗓 🗺


Genre : Drame, Romantique, Sportif
Réalisateur : Radim Špaček
Production : République tchèque / Slovaquie
Année : 2018
Durée : 106´
Classification : à partir de 12 ans

Synopsis : Une histoire d’amour passionnée, de basketball et d’une vie gâchée par la politique. Le film commence en 1938, et l’histoire principale est celle de l’amour fatal de Franta, un jeune avocat et sportif, pour la danseuse Michelle rencontrée au championnat européen de basket-ball de l’après-guerre à Genève. Cette dernière a fui les régimes de Staline et d’Hitler. Leur histoire d’amour, en prise avec le contexte politique, sera aussi sous l’influence de deux individus antinomiques, l’entraîneur de Franta ainsi que le fonctionnaire communiste Hrabal – en 1951 le rideau de fer divisa l’Europe pour de longues années.

Projection : mercredi le 13 novembre 2019 à 19h15
Cinéma Christine 21, 4 Rue Christine, 75006 Paris

Bande annonce

Milada 🗓 🗺

Genre : Genre : Drame, Biographique, Historique
Réalisation : David Mrnka
Production : République tchèque
Année : 2017
Durée : 130´

Synopsis: Le film est inspiré par le destin et la vie de JUDr. Milada Horáková, qui a touché beaucoup de gens. Il se déroule entre 1937 et 1950 et raconte l’histoire d’une femme dont les principes moraux étaient si profondément enracinés, qu’elle prenait des décisions selon sa conscience morale plutôt qu’avec son cœur, même aux dépens de sa propre famille et d’elle-même. Milada Horáková a été exécutée le 27 juin 1950 malgré que le président de la République tchécoslovaque de l’époque ait reçu de nombreuses demandes de grâce. Albert Einstein, Winston Churchill et Eleanor Roosevelt ont ainsi sollicité son pardon. Les thèmes centraux du film sont la liberté, la lutte pour la démocratie, la vérité, l’amour, l’espoir, le pouvoir mais aussi le sacrifice – sujets toujours d’actualité. Le film présente donc la personnalité de Milada Horáková, sa vie et son destin, en s’adressant à un large public aussi bien en République tchèque qu’à l’étranger.

Projection : mardi le 12 novembre 2019 à 19h00
Cinéma Christine 21, 4 Rue Christine, 75006 Paris

Bande annonce

PROGRAMME DU FESTIVAL 2019

Milada
ÉDITION 2019
Cinéma Christine 21 @ 4 rue Christine, Paris 6
Croche-pied d'or | Zlatý podraz
ÉDITION 2019
Cinéma Christine 21 @ 4 rue Christine, Paris 6
Le temps des larbins | Čas sluhů
ÉDITION 2019
Cinéma Christine 21 @ 4 rue Christine, Paris 6
Mečiar | The lust of power
ÉDITION 2019
Cinéma Christine 21 @ 4 Rue Christine, 75006 Paris
Moments | Chvilky
ÉDITION 2019
Cinéma Christine 21 @ 4 Rue Christine, 75006 Paris

COMMUNIQUÉ DE PRESSE | 2019

FR


La 6ème édition de Festival de cinéma tchèque et slovaque Czech-In se déroulera au Christine Cinéma Club à Paris du 12 au 16 novembre prochain, sous le signe de l’anniversaire des 30 ans de la Révolution de Velours.

A travers 5 films, qui ont pour la plupart des femmes comme personnages principaux, cette édition va explorer les changements dans les sociétés tchèque et slovaque, et vous fera découvrir des films qui témoignent des temps d’avant la chute du rideau de fer, mais aussi des films tout récents montrant les préoccupations actuelles dans ces deux pays.

Le film d’ouverture Milada qui dépeint l’histoire de Milada Horáková, victime du régime communiste, exécutée après un procès monstre à la stalinienne dans les années 50, sera présenté par son réalisateur David Mrnka et par la fille de cette grande figure politique, Mme Jana Kánská, qui se déplaceront pour le festival depuis les États-Unis.

Le croche-pied en or, un film de Radim Špaček, continuera de sonder la période entre les deux régimes totalitaires, sur le fond d’une histoire vraie d’une équipe tchécoslovaque de basketball.

Le film d’Irena Pavlásková Le temps des larbins a été tourné en 1989 et il a été le premier film tchécoslovaque après la Révolution à avoir obtenu un prix à Cannes avec la Caméra d’Or en 1990. C’est le seul film de cette édition qui a été tourné l’année de la Révolution de Velours et que le festival projettera en copie 35 mm.

La période de la séparation entre la Tchéquie et la Slovaquie, qui a suivi la libération du régime totalitaire, sera représentée par le documentaire de la talentueuse réalisatrice slovaque Tereza Nvotová, qui a consacré son film Mečiar au premier ministre slovaque controversé Vladimir Mečiar.

Pour clôturer le festival nous accueillerons le film Moments, qui a reçu le Lion tchèque de la meilleure actrice. Son interprète Jenovéfa Boková, ainsi que la réalisatrice Beata Parkanová accompagneront le film auprès de son public parisien.

Cette édition, dédiée au souvenir de la Révolution de Velours, marquera aussi les dix ans du festival à Paris et se déroulera sous le patronage de l’ambassadeur de la République Tchèque, Son Excellence Petr Drulák.

Liens :

Voir le PROGRAMME

Télécharger la BROCHURE (PDF)

Communiqué en PDF

CS


Czech-In v Paříži – 30 let od Sametové revoluce připomene přehlídka českých a slovenských filmů

Ve dnech od 12. do 16. listopadu 2019 se v kině Christine Cinéma Club v Paříži bude konat 6. ročník Festivalu českých a slovenských filmu Czech-In, který si připomene 30. výročí Sametové revoluce.

Pětice nových, ve Francii ještě neuvedených filmů, v nichž jsou většinou hlavní postavou ženy, provede diváka různými etapami české a slovenské společnosti v posledních desetiletích. Pařížští diváci budou mít možnost zhlédnout filmy, které je zavedou do doby hluboké totality před pádem železné opony až po dobu současnou a k aktuálním otázkám.

Úvodní film Milada líčí příběh Milady Horákové, oběti komunistického režimu, která byla popravena v 50. letech po monster stalinistickém procesu. Film uvede režisér David Mrnka a Jana Kánská, dcera této velké politické osobnosti. Oba na festival přijedou ze Spojených států.

Zlatý podraz, film Radima Špačka, také popisuje období mezi dvěma totalitními režimy, na pozadí skutečného příběhu československého basketbalového týmu.

Film Ireny Pavláskové Čas sluhů byl natočen v roce 1989. Jde o první československý porevoluční film, který v roce 1990 získal na Festivalu v Cannes cenu « La caméra d’Or » (Zlatá kamera). Jako jediný film tohoto ročníku bude promítán v kopii 35 mm.

Období rozdělení Československa, které následovalo po pádu totalitního režimu, představí dokument slovenské režisérky Terezy Nvotové. Ve svém filmu Mečiar vykreslila portrét někdejšího kontroverzního slovenského předsedy vlády Vladimíra Mečiara. Na projekci přijde s diváky debatovat historik a profesor Ženevské univerzity Roman Krakovský.

Na závěr festivalu uvítáme film Moments – Chvilky, za který dostala herečka Jenovéfa Boková cenu Český lev za nejlepší herecky ženský výkon. Společně s režisérkou Beatou Parkanovou přijedou film pařížskému publikum osobně představit.

Šesté vydání festivalu je věnováno výročí Sametové revoluce, připomene desetiletí od založení tohoto festivalu v Paříži, a bude se konat pod záštitou Velvyslance České republiky pana Petra Druláka.

Czech In-Festival českého a slovenského filmu
Od 12. do 16. listopadu v kině Christine Cinema Club
4 rue Christine, Paris 6

Odkazy:

PROGRAM

BROŹURA

KINO VISEGRAD PRÉSENTE : BRATISLAVA. AU BORD, AU CENTRE 🗓 🗺

Cinéma Christine 21
du 14 au 17 mars 2019

La littérature slovaque, sous le label de « Bratislava la ville invitée », sera à l’honneur au Salon du Livre Paris au mois de mars 2019. 25 traductions de livres d’auteurs slovaques contemporains y seront présentées, soit le double du nombre de titres publiés en France depuis 1989. Les ouvrages traduits et leurs auteurs seront présentés au public dans le cadre de plusieurs débats littéraires.

Cette présentation sera accompagnée de spectacles de théâtre et de danse, de concerts de musique de jazz et de projections de films slovaques contemporains.

Nous sommes heureux de présenter en coopération avec le Literárne informačné centrum – Centre d´information littéraire slovaque trois films et un documentaire qui seront projetés au Cinéma Christine 21, du jeudi 14 au dimanche 17 mars. Chaque projection sera accompagnée par une rencontre / débat avec un membre de la délégation artistique.

La présentation est soutenu aussi par Institut slovaque de Paris – Slovenský inštitút v Paríži.

Les films My Dog Killer, Little Harbour, Sans jamais le dire et le documentaire Cooking History ont reçu plusieurs prix importants dans des festivals dans le monde entier. Ils représentent le meilleur de la cinématographie slovaque des dix dernières années. Des cinéastes et spécialistes du cinéma slovaque assisteront à la projection des films.

Jeudi, le 14 mars à 19h30 : Même un jeu d’enfant peut être un événement qui change une vie pour toujours.
C’est précisément ce que relate le film Little Harbour / Piata loď (2017, 85 min) de la réalisatrice Iveta Grófová qui s’inspire de faits réels. Il s’agit de l’histoire de deux enfants. La mère de la toute jeune Jarka a du mal à assumer son rôle. Jarka cherche désespérément à se faire aimer. Et c‘est dans des circonstances particulières qu’elle enlève des bébés jumeaux et les installe dans une cabane au fond d’un jardin.
Son action est une tentative sincère et émouvante de réparer le monde des adultes, en jouant à la maman, celle qu’elle aimerait avoir. Le film a été tourné à partir du livre à succès de Monica Kompaníkova, élu meilleur livre de l’année 2010 en Slovaquie. En 2018, l’ouvrage a été traduit en français. La première mondiale du film a eu lieu à la Berlinale où Little Harbour a obtenu l’Ours de Cristal du meilleur film de la section Génération Kplus.

Vendredi, le 15 Mars à 19h30 : Le film Mon chien Killer / My Dog Killer / Môj pes Killer (2013, 90min) de la réalisatrice Mira Fornay raconte l’histoire de Marek, un jeune néo-fasciste. Ses parents ne vivent plus ensemble depuis huit ans. Sa mère vit avec un homme d’origine rom, c’est la raison de la mise à l’écart par sa famille. Le jour où Marek cherche sa mère pour avoir une signature afin de vendre son appartement, il est confronté à son demi-frère qui est aussi demi-rom. Pour ses compagnons néo-fascistes et pour l’ensemble de la société xénophobe, il est inadmissible qu’il se montre en public avec son demi-frère. L’histoire, qui tient sur une journée, se déroule dans une région pauvre à la frontière slovaco-morave où un dicton populaire dit que “les renards s‘y souhaitent bonne nuit“. Le film a remporté, entre autres récompenses, le Grand prix de Hivos Tiger au Festival international du film de Rotterdam en 2013.

Samedi , le 16 Mars à 18h : Le Film Sans jamais le dire/ Filthy / Špina (2017, 87min) est un film de la réalisatrice Tereza Nvotová. C’est l’histoire d’une adolescente de 17 ans, Léna, à l’apogée de sa puberté. Elle se rebelle contre ses parents, connaît son premier amour et ses aventures nocturnes secrètes. Son monde est plein de rêves, toutefois, il est perturbé par un viol perpétré par son enseignant, pour lequel toutes les filles éprouvent un amour platonique. Le sentiment de culpabilité, la honte et la peur de ne pas être crue conduisent l’adolescente à une tentative de suicide. La famille de Léna est sous le choc et elle se retrouve à l‘hôpital psychiatrique. La critique tchèque a désigné le film Sans jamais le dire comme le meilleur film de l’année 2017.

Dimanche, le 17 Mars à 19h30 : Cooking History / Ako sa varia dejiny de Peter Kerekes (2009, 88 min) est un long métrage documentaire sur les cuisiniers militaires. Comment les besoins quotidiens de milliers d’estomacs des armées peuvent affecter les victoires et les pertes des hommes d’état ? Une cuisine de campagne y est filmée comme le modèle d’un monde, où la préparation des aliments devient une tactique de combat. La lutte pour les grands idéaux peut dépendre de la solidité des pieds d’une table de cuisine… Le film est construit à partir des douze recettes de cuisiniers militaires allant de la Seconde Guerre mondiale à la guerre en Tchétchénie, de la France aux Balkans en passant par la Russie. Le film a remporté de nombreuses récompenses, dont le prestigieux prix de la Fipresci au Festival du film de Leipzig.