FAMU court métrages 🗓

ÉDITION 2017


Projection
Samedi le 10 juin 2017 à 18h00, Cinéma L’Entrepôt
VO ST français

Jane! Jane! – Jan! Jan!
– réalisation : Yvone Teysslerová, Fiona Ziegler – 5 minutes
Le protagoniste, Jan, est entravé par sa pudeur dans sa relation avec les femmes. Le film est aussi un hommage à Jan Němec, le célèbre réalisateur de la Nouvelle Vague tchèque.

San
– réalisateur : Šimon Holý – 11 minutes
Un homme, allongé dans son lit, repense aux ruptures qui ont eu lieu dans sa vie : avec sa jeune femme, son frère, et avec lui-même. Tout cela est enfermé dans l’espace d’une villa, témoin de la fin de cette vie.

2 : 1
– réalisatrice : Fiona Ziegler – 12 minutes
Martha travaille dans un bar à soupe. Un jour, avec sa jeune collègue, elles assistent à un match de foot, invitées par un de leurs clients. La soirée prend une tournure inattendue : Martha se retrouve au milieu d’un triangle amoureux et, d’un seul coup, face à sa vulnérabilité, aux malentendus et autres conséquences d’une relation durant le temps d’une nuit.

Smrt válce – Mort à la guerre!
– réalisateur : Adam Kratochvíl – 7 minutes
Un homme souffre de frustrations dont il est partiellement responsable : il déteste son travail d’homme sandwich mais est incapable de le quitter, il ne communique plus avec sa femme mais n’arrive pas à renouer cette communication. Le seul plaisir de sa vie est son goût pour le bricolage. Il a cependant depuis quelques temps le sentiment qu’il est nécessaire de tout bouleverser mais ne trouve qu’une solution radicale.

Neznám hladinu – Niveau inconnu
– réalisation : Tomáš Lipský – 5 minutes
Un jeune homme essaie de combattre de mauvais souvenirs, liés à son père, au moment le plus dur de sa vie.

Sen – Rêve
– réalisatrice : Jana Hojdová – 5 minutes
Une relation entre une mère et une fille. Trois lignes narratives s’y entremêlent. La première est un flash-back, la mère est à l’hôpital et sa fille lui rend visite mais ne la trouve plus dans son lit. La suivante – onirique – se déroule dans une maison, blanche et immatérielle, et la dernière où la fille dit adieu à sa mère avant sa mort.

Pět jednoduchých způsobů jak najít spřízněnou duši – Cinq façons simples de trouver une âme sœur
– réalisatrice : Hana Stehlíková – 5 minutes
Un film, qui se veut un guide, dénonçant la complexité de la société mais qu’il ne faut cependant pas prendre trop au sérieux.

Partager...Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Facebook